Les pires pub : Chanel met en pub TV la fille après la mère

Publié le par new pub marketing

Comment verser dans la nostalgie, en proposant la fille après les spots de la mère ? La réponse se trouve dans le nouveau spot de Chanel pour son parfum n°5. Si la dépense budgétaire et d'énergie sont grandes pour cette pub TV, on touche de près l'inutile ! Qui est-elle pour représenter une marque mis à part être la "fille de ..." ? Devons-nous attendre 20 ans, pour voir la petite-fille ?

Le bon consommateur doit donc subir le copinage des peoples au point de voir des spots comme celui-ci avec la très jeune "Lily-Rose". Nous pourrions quand même attendre plus de finesse et de classe de la part d'une marque de luxe vis-à-vis de ses consommateurs.

... Bref, à oublier au plus vite !

 

Publié dans Les pires Pub

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article