Start-up : Frichti, la foodtech qui lève 30 millions d'euros

Publié le par new pub marketing

La Start-up Frichti casse la baraque avec une levée de fonds qui impressionne le petit monde de la tech française. 30 millions d'euros, moins de deux ans après sa naissance, c'est fort non ? La start-up qui fait la cuisine matin, midi et soir pour ceux qui ne veulent plus enfiler leur tablier, avait déjà levé 12 millions d'euros quelques mois après sa création au printemps 2016. Elle double désormais la mise.

Sur le même créneau des cuistots-livreurs de repas, Frichti est en concurrence avec les sites Foodchéri, PopChef, Nestor. Sans parler des Foodora, Deliveroo et cie, qui livrent des repas préparés par des restaurants. Pour grandir, Frichti a déjà élargi son offre (petit déjeuner, apéro…). Présente à Paris et dans quelques communes de la petite couronne, la start-up compte maintenant s’installer dans d’autres villes de France... avant l'étranger. hummmm !

Start-up : Frichti, la foodtech qui lève 30 millions d'euros

Publié dans startup

Commenter cet article