Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Newpubmarketing

Blog marketing, Pub, Internet, médias, buzz marketing, innovation high-tech et produits, grande distribution : la bonne info se trouve sur newpubmarketing !

Emailing : Comment calculer les taux d'une campagne email marketing ?

Emailing : Comment calculer les taux d'une campagne email marketing ?

Les envois de campagne emailing c'est bien et c'est facile mais il faut analyser les niveaux de retours pour assurer une pleine performance aux campagnes. Pour cela voic les quelques clés à connaître avec les taux et les bons calculs à faire. Si les outils logiciels vous donnent les informations, il faut maitriser la pertinence en prenant connaissance des formules.

Débutons par l'essentiel, le taux de d'ouverture :
Il permet de mesurer l’état de votre notoriété et de connaître votre réputation. Avec ce taux vous pouvez évaluer une retombée simple... Celle de l’intérêt de vos destinataires pour vos messages. Celui qui ouvre le message éprouve de l'intérêt, c'est évident, non ?

Taux d’ouverture = nombre de mails ouverts / nombre de mails délivrés

Le taux de clic est celui que tous les marketeurs détestent :
Il représente le pourcentage d'internautes exposés à un contenu publicitaire qui ont cliqué sur au moins un des liens afin de se rendre sur le site de l'annonceur ou sur le formulaire d'inscription, par exemple. Il met souvent en lumière la pertinence du ciblage et l'intérêt réel d'un internaute pour une pub ou une promotion. Attention, les chiffres peuvent être des révélateurs d'une stratégie incohérente mais au moins, ils permettent l'amélioration. On dit aussi qu'il correspond à une forme d'indice de popularité (mais ca c'est pour les spécialistes.)

Taux de clics = nombre de mails cliqués / nombre de mails délivrés

Le taux de réactivité n'est pas à négliger :
Le taux de réactivité permet de mesurer l’attrait et l’activité des liens à l’ouverture du message. Il évoque le niveau d’empressement de la cible qui à cliquer sur le message. Un taux plus fort que le taux de clic par sa pertinence. C'est le taux qu'il faut absolument observer.

Taux de réactivité = nombre de mails cliqués / nombre de mails ouverts

Le taux de délivrabilité est banal mais intéressant:
Il s’agit du nombre d’emails qui ont aboutis sans erreurs. Cela permet de connaître le rapport entre le nombre d’emails envoyés et le nombre d’emails effectivement réceptionnés dans la boîte mail de vos destinataires.

Taux de délivrabilité = nombre de mails délivrés / nombre de mails envoyés

Les taux de spams et de NPAI sont importants mais les outils proposent en général un calcul automatique. pas la peine de devoir faire les calculs.

Tous les taux méritent le détour car ils accompagnent souvent la capacité à se remettre en cause pour augmenter la performance des campagnes suivantes.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Y
article très intéressant sur l'emailing qui va beaucoup intéressé les étudiants par exemple. Bravo !
Répondre