Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Newpubmarketing

Blog marketing, Pub, Internet, médias, buzz marketing, innovation high-tech et produits, grande distribution : la bonne info se trouve sur newpubmarketing !

Instagram : nouvelle fonction MUTE à découvrir au plus vite !

Instagram innove encore ! L'application Instagram vient d'annoncer le lancement d'une nouvelle fonctionnalité pour réguler les flux. Les usagers pourront dorénavant masquer le contenu d'un utilisateur sans se désabonner de son compte.

En effet, Instagram vient de lancer une nouvelle fonctionnalité pour permettre une meilleure régulation du fil d'actualité. Dorénavant, en cliquant sur le bouton "mute", il sera possible de mettre en sourdine un compte sans se désabonner. L'utilisateur ciblé ne sera pas alerté de la manoeuvre. Les profils masqués seront toujours accessibles pour les usagers et les publications auxquelles ils seront associés leur seront toujours notifiés.
Avec cette nouvelle proposition, l'application a pour ambition de permettre une plus grande personnalisation du flux des utilisateurs, parfois plombé par des publications redondantes, voire irritantes. "La nouvelle fonctionnalité vous permet de masquer les publications dans le flux de certains comptes sans les supprimer. Ce changement vous permettra de personnaliser davantage votre flux", a annoncé le réseau social dans son communiqué de presse. Cette nouvelle fonctionnalité devrait apparaître sur la plateforme dans quelques semaines.

Jusqu'à présent, les utilisateurs du réseau social pouvaient seulement masquer les images et les "story" qui apparaissent en tête de leur fil d'actualité. Avec la fonction "mute", Instagram s'aligne sur les plateformes Twitter et Facebook, à laquelle elle est maintenant rattachée. Rappelons qu'Instagram prend de l'avance sur sa principale concurrente, l'application américaine Snapchat et ses 187 millions d'usagers recensés en 2017.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article