E-commerce : Amazon ne rigole quand on tente de bloquer des entrepôts

Publié le 10 Février 2019

Amazon licencie des employés pour avoir soutenu des Gilets jaunes … Voilà la sanction quand on tente de bloquer des entrepôts. En effet, trois salariés d'Amazon ont été récemment renvoyés par leur employeur. Leur tort : avoir manifesté leur soutien à des Gilets Jaunes, bloquant leur entrepôt, sur les réseaux sociaux. Ils auraient ainsi manqué à leur « obligation de loyauté envers leur entreprise ».
Une décision qui ne devrait pas calmer leur sentiment de révolte. Après avoir exprimé leur soutien au mouvement des Gilets jaunes sur Facebook, trois employés d'Amazon en ont payé le prix des actes.
Ils ont en effet reçu une lettre de licenciement de leur employeur. Ce dernier leur a reproché d'avoir pris publiquement position contre l'entreprise, manquant ainsi à leur obligation de loyauté. Des faits « d'une singulière gravité » qui rendaient, selon Amazon, impossible le maintien de leur emploi. 
La question de savoir si le buzz est profitable au géant du E-commerce se pose quand même, non ?

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #ECOMMERCE, #Web

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article