SocialMedia : Instagram cache les «likes» dans sept pays

Publié le par new pub marketing

Le réseau social Instagram cache les «likes» pour les utilisateurs de sept pays dans le monde ! En effet, après avoir testé sa nouvelle interface au Canada, le réseau social Instagram étend la chose à six autres pays. Dans cette version, les «likes» des photos et les «vues» des vidéos sont uniquement visibles par l’auteur. Désormais, les utilisateurs d’Instagram en Australie, au Brésil ou encore en Italie sont ne verront plus le nombre de «likes» sous chaque photo et vidéo. Ce compteur sera remplacé par une petite phrase, «aimé par un tel et d’autres personnes». Seul l’auteur du contenu pourra voir le nombre exact de «j’aime», un appuyant sur ce petit message qui a fait son apparition. Le changement s’applique sur toutes les images, que ce soit dans le fil d’actualité, sur la version navigateur, ou directement sur les profils des utilisateurs. Le Canada teste déjà cette version édulcorée d’Instagram depuis plusieurs mois.

D’autres plateformes vont dans le sens d’Instagram. Depuis le début d’année, la plateforme Twitter teste une interface plus minimaliste, baptisée «twttr». La nouvelle version affiche les messages ainsi que leurs réponses d’une manière plus simple, avec une organisation sous forme d’escalier. Mais surtout, les «likes» et les partages sont par défaut cachés, et il faut appuyer sur une publication en particulier pour dévoiler l’information. «Une étape que la plupart des utilisateurs ne franchiront jamais» note le média américain The Verge . De quoi réduire la puissance du «j’aime» aussi sur Twitter. Alors un mal ou un bien ? Il est fort à parier que l'audience sera moins grande prochainement pour certains médias sur Instagram.

Publié dans socialmarketing, Instagram

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article