Start-up : Inky lève 20 millions de dollars pour de l'IA anti-phishing

Publié le par new pub marketing

La startup anti-hameçonnage Inky a levé 20 millions de dollars dans son cycle de financement de série B, dirigé par Insight Partners.
Le financement aidera l'entreprise à faire pression pour une plus grande adoption des entreprises et à se développer sur les marchés internationaux, notamment en Europe, en Asie et en Amérique latine.
 

Inky a commencé il y a une décennie avec une audacieuse mission de réinventer le courrier électronique avec son application de bureau visant à aider les utilisateurs à mieux organiser et filtrer leurs boîtes de réception. La société a abandonné ses efforts d'amélioration des e-mails en 2018 pour se concentrer sur sa technologie anti-phishing basée sur le cloud. Un an plus tard, elle a levé 5,6 millions de dollars dans sa série A.
Ce dernier investissement porte à 31,6 millions de dollars le montant total collecté par Inky.
Le phishing est un mal de tête constant pour toutes les organisations. Ces attaques consistent à inciter les utilisateurs à penser qu'un e-mail est authentique et à retourner des informations personnelles ou des mots de passe. Le rapport annuel de Verizon sur les violations de données indique que 22% de toutes les violations sont causées par le phishing, une technique utilisée plus que tout autre vecteur d'attaque. Les attaquants utilisent également des e-mails usurpés pour tromper les ressources humaines ou le personnel financier afin de retourner les fichiers d'employés sensibles, comme les formulaires fiscaux W-2, sur les instructions de la haute direction. Ces soi-disant escroqueries par e-mail professionnelles ont coûté des milliards de dollars aux entreprises par an.

Publié dans startup, Web, ia

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article