Grande distribution : Kiabi fait à son tour une arrivée dans l'occasion

Publié le par new pub marketing

Au sein du point de vente Kiabi de la ville d'Haumont, un corner de 50m2 est dédié à la revente de vêtements d'occasion. Les clients se procurent en magasin des sacs pré-affranchis, y mettent les vêtements dont ils souhaitent se défaire puis les expédient, en échange d'un bon d'achat de cinq euros valable auprès de l'enseigne. Les articles reçus sont triés par une entreprise externe puis mis en vente dans le corner, avec un rabais de 40 à 80% sur le tarif neuf.

Ce nouveau concept a déjà trouvé sa clientèle. Dépassant les objectifs fixés par la marque. Ce mode de vente sera dans six de ses 350 magasins en France, d’ici à la fin de l’année 2020. Béziers, Le Mans ou encore Bègles (près de Bordeaux) pourraient faire partie des prochains concernés. Parallèlement, Kiabi a prévu le lancement, dans les mois à venir, d’un onglet dédié aux articles de seconde main sur son site internet.
Le principe est assez simple. Les clients récupèrent des sacs pré-affranchis en magasin qu’ils remplissent de vêtements (propres et en bon état) puis expédient gratuitement. Ils reçoivent en échange un bon d’achat de 5 €, valable sur les articles neufs. Les vêtements sont récupérés, triés et préparés par une société externe avant d’être remis en vente dans le magasin. Les prix sont ronds et varient selon les pièces. Comptez 8 € pour une robe ou 4 € pour un pantalon de bébé. « On est 40 à 80 % moins cher que le prix neuf », affirme Kiabi.

Publié dans Grande distribution

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article