Les pires pub : Xavier Niel fait le comique des années 80 pour la 5G

Publié le par new pub marketing

Aaaah, on ne pouvait pas terminer cette année 2020, sans évoquer une "pire pub". Voici une pépite "has been" qui mérite le détour dans les sombres  contours des mauvaises publicités. Après avoir jouer le rôle du disrupteur et du pirate, Xavier Niel, le patron de Free, se prend pour Louis de Funès (le taelnt en moins bien entendu). Ce patron de l'opérateur surfe avec opportunisme sur l'actualité pour se mettre en lumière dans deux spots. L'un fait le mauvais buzz parodique du film "Hold-up" et l'autre ressemble à une publicité des années 80, peu inspirante. Le ridicule ne tue pas mais la médiocrité que nous impose les deux publicités n'élèvent pas le niveau. En même temps, on a rarement vu sur les dernières années cette entreprise au sommet de la publicité intelligente. Alors, pourquoi il s'agit ici de dire que nous avons face à nous une "pire publicité". A minima, pour deux raisons importantes : Pas originale sur le fond car la parodie correspond à un plat réchauffé au micro-ondes (pas mal pour le 5G, non ?) mais aussi par son manque de réalisme face aux inquiétudes en nous vendant la soupe que la 5G est merveilleuse et peu dangereuse. Carton rouge, donc, pour FreeMobile qui devrait davantage revenir à une publicité audacieuse et créative.

PS : Xavier Niel devrait aussi prendre des cours de théâtre pour le plus grand bonheur des consommateurs (Il devrait avoir les moyens de le faire).

... Bref, à oublier au plus vite !

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article