Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Newpubmarketing

Blog marketing, Pub, Internet, médias, buzz marketing, innovation high-tech et produits, grande distribution : la bonne info se trouve sur newpubmarketing !

Start-up : Bien'ici, spécialiste immobilier sur Internet lève 23 millions d'euros

Les actionnaires du site d'annonces immobilières Bien'ici, réseaux d'agents immobiliers, promoteurs et syndicats professionnels, ont décidé d'investir collectivement 23 millions d'euros supplémentaires afin de le faire évoluer et d'améliorer sa notoriété.
Pas question de se reposer sur ses lauriers. La plateforme française de petites annonces immobilières de professionnels Bien'ici, créée en décembre 2015 pour contrer SeLoger ou Leboncoin, veut faire son trou pour de bon dans la jungle des petites annonces.

 

« Il s'agit d'abord de faire évoluer l'infrastructure de la plateforme, pour soutenir la hausse de l'audience », indique ​David Benbassat, directeur général de Bien'ici. Et de créer de nouvelles fonctionnalités pour les particuliers comme pour les clients-partenaires.

Déjà, Bien'ici affirme avoir été le seul à développer sa propre cartographie 3D, avec la start-up F4 Map, ce qui lui permet de ne pas être dépendant de Google Maps. Aujourd'hui, 80 % des annonces publiées sur le site sont géolocalisées - même si l'adresse précise des biens n'est pas communiquée, afin que les professionnels ne risquent pas de voir certaines affaires leur passer sous le nez. Cette cartographie va être enrichie, avec, notamment, des données de relief.

Le site propose aussi de réaliser des recherches incluant le temps de transport entre son futur domicile et son bureau, par exemple. « Depuis fin 2020, nous indiquons également si un logement dispose de la fibre et s'il est possible d'y télétravailler. Et nous introduirons très prochainement la visualisation des bornes de recharges pour les voitures électriques », poursuit le dirigeant.

Avec 17 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2020, Bien'ici est aussi loin de ses grands concurrents. Mais les rentrées d'argent progressent. « Notre but n'est pas de rattraper SeLoger ni de faire des profits pour faire des profits en pressurant nos clients. Ce que nous voulons, c'est offrir le meilleur rapport qualité-prix du secteur », affirme Cyril Janin, président de Bien'Ici. Il souligne en outre à quel point les fondateurs de Bien'ici ont été « visionnaires ». « C'est comme si ​les hôteliers concurrents s'étaient réunis pour créer leur propre Booking » afin de gérer leurs réservations, note-t-il.

Les 23 millions d'euros doivent encore servir à recruter de nouvelles équipes. Enfin, Bien'ici va « regarder les opportunités d'acquisitions sur le marché », indique David Benbassat. Il espère repérer quelques pépites parmi les « proptech » françaises, ces start-up de l'immobilier.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article