Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Newpubmarketing

Blog marketing, Pub, Internet, médias, buzz marketing, innovation high-tech et produits, grande distribution : la bonne info se trouve sur newpubmarketing !

Media : Amazon va devenir le principal diffuseur du football français

A quoi joue la LFP ? Après l'échec MediaPro, voici que le géant Amazon va devenir le principal et peut-être même l'unique diffuseur du football français. Vendredi dernier, la Ligue de Football Professionnel (LFP) a en effet retenu une offre du géant mondial du e-commerce qui diffusera du coup à partir de la saison prochaine l'essentiel des matchs du championnat tricolore. Estimant être maltraité par la Ligue, Canal+, bailleur de fonds historique du sport le plus populaire en France, a lui décidé de « se retirer » de la Ligue 1 et de ne plus payer pour diffuser les matchs dont il avait fait l'acquisition. Le pognon avant le reste en définitive !!!

Peu importe si les étrangers et les géants du Web sont légitimes, les consommateurs doivent s'adapter ! Drôle de monde avec des individus qui n'ont pas vraiment le sens des valeurs à part celui de l'argent. Une honte ? Pas si évident car au moins ce groupe apporte des garanties et au regard de la diffusion de Roland Garros 2021, le diffuseur a démontré que c'était du sérieux !

La rumeur se faisait de plus en plus insistante ces derniers jours dans les couloirs de la Ligue de Football Professionnel. Amazon a donc fait irruption, au dernier moment, pour la diffusion des championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 jusqu’en 2024. En échange de la somme de 250 millions d’euros pour huit matchs de Ligue 1 (plus 9 millions d'euros pour huit matchs de Ligue 2 et les coûts de production à 25 M€ par an), le géant de l’e-commerce va diffuser huit matchs de L1 par journée et les dix meilleures affiches, récupérant ainsi l’offre de Mediapro pour un coût trois fois moins important (780 millions d'euros). L’offre de la firme US a été déposée jeudi au siège dans la LFP. Dans ce dossier, des garanties financières, avec 663 millions d’euros de revenus au total, en comptant le fameux lot 3 (332 M€) du précédent appel d'offres dont Canal+ veut encore se débarrasser, après avoir récupéré la sous-licence auprès de BeIN, ainsi que les 42 M€ de Free et les 30 M€ de BeIN pour deux matchs de Ligue 2.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article