Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Newpubmarketing

Blog marketing, Pub, Internet, médias, buzz marketing, innovation high-tech et produits, grande distribution : la bonne info se trouve sur newpubmarketing !

Packaging : Sanofi pousse vers des emballages de vaccin « zéro plastique »

Dans le cadre d'un large projet d'écodesign et d'écoconception, le groupe Sanofi planche sur de nouveaux packagings sans plastique ni PVC, mais aussi sur le recyclage de ses emballages. Une démarche complexe dans le monde très réglementé du médicament.

« Zéro plastique dans l'emballage des vaccins. » Le projet mené par le groupe Sanofi est important, alors que la crise sanitaire a fait des vaccins un sujet à la fois d'actualité et de polémique. « Nous avons déjà atteint 26 % de l'objectif, mais, en 2027, il ne devrait plus y avoir le moindre plastique ou PVC dans le packaging de nos vaccins », explique Jose-Francisco Vallejo Carrera, Global Head of Environment du groupe Sanofi.

Conjuguée à la division par 2 du volume des emballages, la mesure devrait permettre de réduire d'environ 15 % l'empreinte carbone sur le cycle de vie complet du vaccin, soit quelque 10.000 tonnes de CO2 par an.
Le groupe teste dans un premier temps un outil digital permettant d'étudier l'ensemble des impacts écologiques de ses emballages, avant de couvrir l'ensemble de ses produits et dispositifs médicaux. « Seule une approche globale permet de quantifier l'impact sur tout le cycle de vie du packaging. En étudiant 16 indicateurs environnementaux, nous voulons éviter de faire des erreurs : il ne s'agit pas simplement de réduire les plastiques, mais de réduire l'impact global sur l'environnement. Par exemple, en essayant de réduire tous les plastiques d'un emballage, on peut avoir des aspects inverses sur l'eau ou le climat… », explique le responsable. Associé à TerraCycle , le groupe travaille sur plusieurs pistes pour développer le « business model » d'une filière de recyclage des emballages, comme les plaquettes en aluminium et plastique. « Pour le moment, il n'y a pas de solution durable… Nous sommes en phase exploratoire sur un nouveau packaging mono matériel qui permettrait d'éviter l'étape de la séparation, mais le sujet est complexe, car les emballages en contact direct avec les médicaments sont intégrés dans l'autorisation de mise sur le marché… », détaille Jose-Francisco Vallejo.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article