Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Newpubmarketing

Blog marketing, Pub, Internet, médias, buzz marketing, innovation high-tech et produits, grande distribution : la bonne info se trouve sur newpubmarketing !

Streaming : Netflix a perdu 200 000 abonnés dans le monde au premier trimestre

Le géant américain Netflix a perdu 200 000 abonnés dans le monde au premier trimestre, par rapport à la fin 2021, une première depuis plus de dix ans, et son action dégringolait en conséquence de plus de 24% dans les échanges électroniques après la clôture de Wall Street mardi. Le géant du streaming a expliqué que cette baisse était principalement liée à la difficulté d'acquérir de nouveaux abonnés dans toutes les régions du monde, mais aussi à la suspension du service en Russie. Le pionnier du secteur a eu des chiffres gonflés pendant la pandémie de Covid-19. Le marché s'attendait à une correction mais pas aussi forte. Netflix avait prévu de gagner 2,5 millions d'abonnés supplémentaires, et les analystes en escomptaient encore plus, mais en a, au contraire, perdu, ramenant son total à 221,64 millions d'abonnements.

"La suspension de notre service en Russie et la diminution progressive du nombre d'abonnés payants russes a entraîné une perte nette de 700.000 abonnements. Sans cet impact, nous aurions eu 500.000 abonnements supplémentaires" par rapport au dernier trimestre, a précisé l'entreprise californienne dans son communiqué de résultats. Elle a réalisé 7,9 milliards de dollars de chiffre d'affaires de janvier à mars, soit près de 10% de plus qu'il y a un an, notamment grâce à l'augmentation du nombre d'abonnés sur un an (+6,7%) et la hausse de ses tarifs. Mais elle a dégagé 1,6 milliard de bénéfice net, moins que le 1,7 milliard du premier trimestre 2021. "La perte d'abonnés de Netflix est très révélatrice pour une société qui n'a pas cessé de gagner des abonnés pendant une décennie entière", a réagi Ross Benes, analyste chez eMarketer. "Avec les abonnements en baisse, et des perspectives de croissance faibles, Netflix va devoir se reposer plus sur des branches secondaires, comme les jeux vidéo ou les produits dérivés pour tenter de faire croître ses revenus", a-t-il ajouté.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article