Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Newpubmarketing

Blog marketing, Pub, Internet, médias, buzz marketing, innovation high-tech et produits, grande distribution : la bonne info se trouve sur newpubmarketing !

Innovation produit : Starbucks teste un programme de gobelets consignés

En partenariat avec la société Re-uz, Starbucks teste un programme de gobelets consignés en France. Depuis mai à début juillet 2022, les gobelets réutilisables sont dans cinq coffee shops de l'enseigne à Paris : Capucines, Petits Carreaux, 32 Haussmann, Poissonnière et Montmartre. Une bonne idée, non ?

L'idée est simple : oeuvrer en faveur de modes de consommation plus durables en encourageant le réutilisable, avec des nouveaux gobelets consignés conçus pour qu'il soit aussi facile d'utiliser un gobelet réutilisable que d'opter pour un gobelet à usage unique. « Ce programme s'inscrit dans la volonté de Starbucks d'être une entreprise respectueuse de ses ressources et dans la continuité de nos engagements pour favoriser la réutilisation et réduire nos déchets, indique Duncan Moir, président de Starbucks pour la zone EMEA. Nous sommes ravis de commencer à mettre en oeuvre les premiers essais du programme de gobelets réutilisables de Starbucks dans la région EMEA, un programme qui s'inscrit dans l'engagement à long terme de Starbucks de réduire ses déchets de 50 % d'ici 2030 et d'être une entreprise respectueuse des ressources. ».

Lors de la commande, les clients peuvent ainsi demander que leur boisson soit servie dans un gobelet réutilisable. Pour cela, ils devront verser une caution d'un euro, qui sera intégralement remboursée lors de la restitution du gobelet. Les clients optant pour un gobelet consigné bénéficient par ailleurs de la remise habituelle de 30 centimes offerte par Starbucks aux clients apportant leur gobelet réutilisable. Les gobelets sont ensuite nettoyés et désinfectés par Re-uz avant d'être réutilisés.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article