Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Newpubmarketing

Blog marketing, Pub, Internet, médias, buzz marketing, innovation high-tech et produits, grande distribution : la bonne info se trouve sur newpubmarketing !

Start-up / Fintech : le nouvel entrant de la borne de charge rapide, Electra, a levé 160 millions d’euros

Un nouvel entrant de la borne de charge rapide, Electra, a levé 160 millions d’euros. Une bonne nouvelle pour le déploiement du véhicule électrique en France et en Europe. L’engouement des investisseurs pour le véhicule électrique se confirme. Après l’hydrogène et les batteries, c’est dans les bornes de recharge que se concentrent les investissements. Tant mieux, il y a urgence à déployer des bornes accessibles au public. A fin avril 2022, le gestionnaire du réseau électrique Enedis, filiale d’EDF, estime à un million le nombre de points de charge raccordés au réseau électrique. Mais seulement 6% de ces bornes, soit 60 000 points, sont accessibles au public, c’est-à-dire qu’elles se trouvent sur la voirie, les parkings ouverts des mairies, des hôtels, des centres commerciaux... Les autres sont à 52% des points de charges situés chez les particuliers et à 43%, destinés aux flottes des entreprises.

Il y a donc fort à faire pour permettre aux Français d’utiliser leur véhicule électrique loin de chez eux et recharger rapidement leur véhicule sur route, mais aussi en agglomération. C’est sur ce créneau de la charge rapide sur parking accessible au public que s’est lancée la start-up parisienne Electra en février 2021. Grâce à une première levée de fonds de 15 millions d’euros, elle a déjà installé 8 stations de 6 à 12 points de charge rapide de 22 à 300 kW de puissance en France à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), Beaune (Côte-d’Or), Ecully (Rhône), Maurepas (Yvelines), Bordeaux-Lac (Gironde), Sorgues (Vaucluse) et Passy (Haute-Savoie). La charge est facturée 44 centimes le kWh, dans un calcul mêlant puissance électrique et temps passé. La charge dure environ 15 à 20 minutes. Pour accélérer, la start-up de 55 personnes a annoncé le 30 juin une levée de fonds de 160 millions d’euros auprès d'Eurazeo, de RGreen Invest, Rive Private Investment, Serena, le Groupe Chopard, le groupe SNCF (574 Invest) ainsi que RATP Capital Innovation. De quoi installer 8 000 points de charge rapide en Europe d’ici à 2030, annonce la PME. Electra ne se limite pas à la France. Elle a ouvert le 1er juillet un bureau à Bruxelles. D’ici à fin 2022, Electra compte ajouter 250 points de charge rapide en France aux 50 qu’elle opère déjà. Elle devrait en exploiter 600 vers la fin 2023. L’effectif de l’entreprise aura alors doublé.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article