Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Newpubmarketing

Blog marketing, Pub, Internet, médias, buzz marketing, innovation high-tech et produits, grande distribution : la bonne info se trouve sur newpubmarketing !

Social Media : facebook gaming.. la fin !

Fin octobre 2022, les utilisateurs de l’application Facebook Gaming devront obligatoirement passer par l’application principale. Alors que Twitch (Amazon) domine toujours tranquillement le domaine du streaming de jeux vidéo, ses concurrents YouTube Gaming (Google) et Facebook Gaming (Meta) ont plusieurs fois dû revoir leurs plans. Aujourd’hui, c’est la firme de Mark Zuckerberg qui signale que sa branche Facebook Gaming va bientôt connaître une sérieuse évolution peu rassurante.

« À partir du 28 octobre 2022, l’application Facebook Gaming pour iOS et Android ne sera plus disponible. Après cette date, l’application ne fonctionnera plus. » Difficile d’être plus clair. Facebook Gaming, outre acheter des jeux, sert principalement de hub pour suivre et interagir avec des créateurs de contenu. Cependant, Facebook fournit un lien pour pouvoir récupérer ses données de recherche et remercie en passant les utilisateurs qui ont participé à créer sa communauté.

Facebook n’abandonne pas le combat du jeu vidéo pour autant. L’annonce indique ainsi : « Malgré cette nouvelle, notre mission de connecter les joueurs, fans et créateurs avec les jeux qu’ils aiment n’a pas changé, et vous pourrez toujours trouver vos jeux, streamers et groupes quand vous visitez l’onglet Gaming dans l’application Facebook. » Déjà composée de bien des sections dont tous les utilisateurs n’ont pas l’utilité (marketplace, rencontres, reels, événements…), Facebook risque donc prochainement d’être encore un peu plus tentaculaire et lourde. Lancé en 2020, Facebook Gaming n’est donc pas encore totalement mort, mais l’abandon d’une application dédiée est rarement un bon signe de santé pour un service.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article