Publié le 30 Novembre 2020

La jeune pousse tricolore Medadom a été boostée par la crise sanitaire, qui a démocratisé la télémédecine. Medadom a pour spécificité de déployer des bornes médicales connectées dans les pharmacies et garantit aux patients une prise en charge en moins de dix minutes.


C'est le propre des crises d'accélérer les tendances en germe depuis plusieurs années. Alors que la pandémie de Covid-19 s'abattait sur l'Hexagone, près d'un Français sur cinq (18 %) et plus de sept médecins sur dix (71 %) ont eu recours à la télémédecine cette année, selon un récent sondage de l'institut Odoxa réalisé pour l'Agence du numérique en santé (ANS).

Cette pratique a été encouragée par le gouvernement qui a prolongé la prise en charge à 100 % de cette activité par l'Assurance-maladie pendant la crise sanitaire. Les vents étaient donc porteurs pour Medadom. La start-up française de télémédecine a annoncé avoir levé 40 millions d'euros lors d'un tour de table en série A auprès de G Square, un fonds spécialisé dans l'e-santé. On souhaite que cette start-up reste en bonne santé !

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #Web, #startup

Repost0

Publié le 30 Novembre 2020

Le chiffre de la semaine : 127,9 milliards de dollars, la fortune d'Elon Musk

Le milliardaire, Elon Musk qui est aussi fondateur de l'entreprise spatiale Space X, est devenu le 23 novembre 2020 le deuxième homme le plus riche au monde, selon le classement Bloomberg des 500 plus grandes fortunes. L'entrepreneur de 49 ans détrône ainsi Bill Gates, avec une fortune globale de 127,9 milliards de dollars, contre 127,7 milliards de dollars pour le fondateur de Microsoft.

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #Le chiffre de la semaine, #Innovation high Tech

Repost0

Publié le 29 Novembre 2020

Rendre hommage à un joueur de football pas comme les autres, c'est bien et c'est normal. Par contre se servir de son image pour en faire une campagne de publicité, c'est vraiment limite... Non, c'est honteux. Du mauvais goût qui ne choque presque personne ??? Diego Armando Maradona n’est plus et « Dieu est mort », comme nous le disait la Une de L’Équipe du 26 novembre. Enfin, "Dieu" faut pas déconner non plus ! Un dieu qui prend de la drogue, ça ne dérange personne non plus ? La nouvelle chaine Téléfoot du groupe Mediapro y a été de son hommage, dans les pages du quotidien sportif, avec un visuel de la star argentine signé Ogilvy Paris qui rappelle dans son accroche, s’il en était besoin, que « la légende est dans la photo ». L'accroche de la publicité est géniale sauf qu'il fallait le faire avec des sportifs vivants, non ? Opportunisme malsain !!!

... Bref, à oublier au plus vite !

 

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #Les pires Pub, #print

Repost0

Publié le 29 Novembre 2020

Grande distribution : Intermarché accompagne la Web TV agricole CultivonsNous.tv.

L'enseigne Intermarché fait preuve d’originalité dans sa communication en nouant un partenariat avec la chaîne en ligne de vidéos agricoles CultivonsNous.tv.

Créée en avril dernier par Edouard Bergeon, cette-ci est parrainée par l’acteur Guillaume Canet, très impliqué dans le soutien aux agriculteurs depuis sa prestation en 2019 dans le film «Au nom de la terre». L’acteur a été remarqué dans les allées du dernier Salon de l’Agriculture.

Réalisé par Edouard Bergeon, fils et petit-fils de paysans, Au nom de la terre raconte le drame d’un exploitant agricole étranglé par les dettes. «En réalisant mon premier long-métrage pour le cinéma, Au nom de la terre, j’ai rencontré en Guillaume Canet un acteur et un citoyen engagé, mon frère de la terre, explique Edouard Bergeon. Nous avons les mêmes volontés : défendre l’agriculture, expliquer les pratiques agricoles et les enjeux d’une transition écologique nécessaire, par la pédagogie.»
Sur sont site, CultivonsNous.TV se présente comme «entièrement dédiée au monde agricole, au mieux manger et à l’environnement. Une grande sélection de docs pour mieux comprendre le chemin du champ à l'assiette.»

Intermarché offre aux futurs abonnés à la web TV trois mois gratuits de visionnage de documentaires primés, de films, d’interviews, tournés chez des céréaliers, des éleveurs, des vignerons, des forestiers, etc. L’un de ces documentaires a été réalisé par l’actrice Marion Cotillard et Edouard Bergeon, avec Guillaume Canet. Il part à la rencontre d’un ex-ingénieur informatique devenu boulanger. Son pain est fabriqué avec des blés anciens cultivés par des agriculteurs bio français.
«Quoi de mieux qu’une chaîne dédiée à celles et ceux qui nous nourrissent ?, explique Edouard Bergeon sur sa Web TV. Quoi de mieux qu’une sélection de documentaires nous expliquant le parcours de ce que nous mangeons, du champ à l’assiette ? Quoi de mieux que des films pour nous montrer que, nous consommateurs, nous avons un rôle à jouer dans la société d’aujourd’hui et de demain ?» Cultivons-nous.tv s’engage auprès des agriculteurs en difficulté en reversant un euro sur chaque abonnement à l’association Solidarité paysans. Ce partenariat permet à Intermarché de cultiver son positionnement en faveur du développement durable. R

>> En savoir plus sur CultivonsNous.tv, du champ à l'assiette !

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #Grande distribution, #Web

Repost0

Publié le 29 Novembre 2020

Le géant chinois de l'internet Baidu a annoncé le retour à un chiffre d'affaires positif sur un an au troisième trimestre 2020, à la faveur d'une reprise de l'économie en Chine et de l'intelligence artificielle.

Coté à New York mais basé à Pékin, le groupe a vu son chiffre d'affaires s'établir à 28,2 milliards de yuans (3,6 milliards d'euros) sur la période juillet-septembre. Il s'agit d'une hausse de 1% sur un an et d'un résultat légèrement supérieur aux attentes d'analystes interrogés par l'agence financière Bloomberg, qui tablaient en moyenne sur 27,5 milliards de yuans (3,5 milliards d'euros).

Le bénéfice net de Baidu s'affiche également en hausse sur un an au troisième trimestre à 13,67 milliards de yuans (1,75 milliard d'euros). Ce résultat est presque quatre fois supérieur au bénéfice net du trimestre précédent (3,57 milliards de yuans). Pénalisé par des recettes publicitaires en baisse sur fond d'épidémie de Covid-19, le groupe avait alors fait état d'un chiffre d'affaires en recul sur un an au deuxième trimestre.

A l'exception de foyers localisés, la Chine a depuis largement endigué la contagion et l'économie du géant asiatique a redémarré. «Baidu est en bonne position pour continuer à profiter de la reprise de l'économie chinoise» grâce aux activités d'informatique en nuage (cloud) et l'intelligence artificielle, s'est félicité dans un communiqué le patron et fondateur du groupe, Robin Li.

Baidu est le moteur de recherche dominant sur le marché chinois où les mastodontes étrangers Google et Yahoo sont inaccessibles sans logiciel de contournement VPN. Mais cette activité, qui est son coeur de métier, connaît un ralentissement ces dernières années dans un contexte de concurrence de plus en plus forte.

 

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #Web, #seo

Repost0

Publié le 28 Novembre 2020

Deux ans d’existence et déjà plus de 100 millions d’utilisateurs mensuels en Europe: l’application vidéo chinoise TikTok connaît une croissance fulgurante sur le Vieux Continent. En France, son audience est passée en l’espace d’un an de 1,3 à 5,5 millions d’utilisateurs par jour selon Médiamétrie. Et il ne s’agit pas que de jeunes adolescents. «Plus le nombre de nos utilisateurs augmente, plus notre audience progresse en âge. D’après une étude Kantar parue en début de mois, près 70 % de nos utilisateurs dans le monde ont plus de 25 ans», explique au journal Le Figaro Rich Waterworth, directeur de TikTok Europe. L'Europe devient selon cet interview, une priorité pour TikTok !

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #TikTok, #SocialMedia, #Mobile

Repost0

Publié le 28 Novembre 2020

Zik : 5 albums de musique à commander au père noël

Dans moins d'un mois, le père noël va passer... Enfin, ça c'est si vous êtes sage. Bref, pour la peine, on ne résiste pas à vous faire une petite liste avec les 5 albums de musique à commander au père noël cette année. Du rap, de la pop, du rock et même de la chanson française. Afin d'avoir les bonnes idées cadeaux, on vous propose les clips des principaux chanteurs, chanteuses et groupes de cette liste.

... Listen !

 

1. AC/DC "POWER UP"

AC/DC, le groupe légendaire du rock, a sorti son dix-septième album "POWER UP" le 13 novembre 2020. N°1 des ventes dès sa sortie dans 14 pays ! L'album est N° 1 dans 14 pays une semaine après sa sortie !!!

 

 

2. Julien Doré "Aimée"

L'incontournable "JUJU", Julien Doré,  est de retour cette année et il cartonne partout. Avant d'être en tournée en 2021, découvrez son nouvel album qui s'intitule "aimée". Voici un extrait, avec le titre "Nous".

 

 

3. Vianey "N'attendons pas"

Après deux albums certifiés respectivement disque de platine et disque de diamant, puis un album live certifié disque d’or, le futur membre du jury The Voice Vianney a sorti son nouvel album le 30 octobre 2020. Sympa cet album !

 

 

4. SHAKA PONK "Apelogies"

Le groupe le plus rock de la France fête ses 10 ans avec une anthologie 3 CD dont 1 featuring avec Cypress Hill sur “Pure 90 (Rapping Queen)”, ainsi que 5 autres titres indédits : “Kids In America”, “Ring, Ring, Ring”, “Fonkey Junky Monkey”, .. Et c'est excellent ! Un album Best of à ne pas louper !

 

 

5. Sinik "Huitième art"

Sinik revient en cette fin d’année avec son nouveau projet « Huitième art ».
L’artiste nous délivre un projet de rap conscient dont lui seul a le secret. Un album qui a vraiment du "flow" !

 

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #Zik, #ECOMMERCE

Repost0

Publié le 28 Novembre 2020

Automobile : Ferrari dévoile la 488 GT Modificata, et elle vaut le détour !
Automobile : Ferrari dévoile la 488 GT Modificata, et elle vaut le détour !Automobile : Ferrari dévoile la 488 GT Modificata, et elle vaut le détour !
Automobile : Ferrari dévoile la 488 GT Modificata, et elle vaut le détour !

La nouvelle Ferrari 488 GT Modificata se dévoile et il s'agit d'une berlinette V8 réservée aux circuits.

La 488 GT Modificata reprend certaines solutions techniques des 488 GT3 et 488 GTE de course et, n'étant pas contrainte par la réglementation d'un championnat FIA, se veut encore plus performante. Son V8 biturbo développe ainsi 700ch et un embrayage en fibre de carbone participe d'une transmission renforcée. La Ferrari 488 GT Modificata doit être produite en série limitée. Le constructeur n'indique aucun nombre défini d'exemplaires mais précise que les clients participant depuis plusieurs années à ses événements Competizioni GT ont la priorité pour passer commande. Le prix de l'engin n'a pas été communiqué.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #Automobile, #design

Repost0

Publié le 28 Novembre 2020

Mediapro, le diffuseur majeur de la Ligue 1 souhaitant revoir son contrat à la baisse, a assigné Canal+ en justice, lui reprochant de tenter de l'évincer du marché des droits TV du foot français.
Le groupe sino-espagnol a déposé la semaine dernière une assignation auprès du tribunal de commerce de Paris pour demander à Canal+ des dommages et intérêts dans le cadre des négociations ayant suivi l'appel d'offres des droits de la Ligue 1 pour la période 2020-2024, a-t-on appris de cette même source ayant requis l'anonymat.
Mediapro accuse Canal d'«abus de position dominante» et de «pratiques abusives et déloyales», selon cette même source. Sollicité par l'AFP, Canal+ n'a pas souhaité faire de commentaire.
Au coeur du conflit, l'impossibilité selon Mediapro de sceller le moindre accord de distribution avec la chaîne cryptée depuis la conclusion de l'appel d'offres. Dans ce dossier, Canal+ avait, elle, déjà assigné Mediapro en justice au mois de septembre, reprochant au groupe catalan à capitaux chinois une «inégalité de traitement» par rapport aux autres distributeurs, dans les négociations pour la distribution de Téléfoot, la chaîne de Mediapro.


Mediapro avait obtenu en 2018 80% des droits TV de la Ligue 1 pour 780 millions d'euros par an pour la période 2020-2024.
Mais après avoir réglé son premier versement à la Ligue en août, Mediapro a refusé de verser les 172 millions d'euros attendus en octobre, exigeant de revoir les modalités du contrat à la baisse en raison de la crise sanitaire.
La Ligue et Mediapro sont engagés depuis le 19 octobre dans un processus de conciliation auprès du tribunal de commerce de Nanterre, l'objectif étant d'aboutir à une solution au plus vite, alors que le 5 décembre, date du prochain versement dû par Mediapro, approche.
Jusqu'à présent, Mediapro n'avait pas réussi à trouver d'accord avec la chaîne cryptée, l'autre diffuseur de la L1, ni pour une sous-licence de certains matches, ni pour la distribution de sa chaîne Téléfoot par les plateformes de Canal+. (Source: AFP)
Fin octobre, Mediapro avait ainsi annoncé un chiffre de 600.000 abonnés pour sa chaîne Téléfoot, bien loin des 3,5 millions que le groupe vise à terme pour rentabiliser son projet... Dommage les gars ! Pire, selon Foot 01, MediaPro a inventé 120 000 abonnés ...

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #Media, #tv

Repost0

Publié le 28 Novembre 2020

Voilà une fois encore une publicité qui ne nous rassure pas pas sur la capacité à être créatif. Il ne suffit pas vouloir être créatif, il faut avoir le talent ! Le talent mérite moins d'improvisation qu'une bonne veille blague ou qu'un simple pique mesquin qui dérive vite sur la démagogie. Valoriser l'aspect créatif des publicitaires, c'est aussi mériter son audience. D'autres préfèrent se rendre dans le bas fond de la réflexion en entremêlant un humour "gras", un message politique et une pointe de défiance. Dommage, la publicité a bien d'autres choses à démontrer. En tout cas, pas comme celle de l'enseigne Bagelstein qui se prend pour SIXT et autres comiques ... en balançant son visuel sur les réseaux sociaux (Trop facile les gars !).

M. Darmanin n'est peut-être pas le meilleur mais un peu de respect BORDEL !!!

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #Les pires Pub, #Web, #SocialMedia

Repost0

Publié le 28 Novembre 2020

Amazon.com Inc a déclaré cette semaine qu’elle dépenserait plus de 500 millions de dollars en primes non-temps pour ses employés de première ligne aux États-Unis qui travaillent la saison des fêtes au milieu de la pandémie COVID-19.

Le personnel des opérations à temps plein aux États-Unis qui sont employés par Amazon du 1er décembre au 31 décembre recevra une prime de 300 $, tandis que ceux qui jouent des rôles à temps partiel recevront 150 $ ! Le géant est généreux et il fallait le souligner, non ?

Rappelons que lors d’une précédente série de primes non dépensées en juin, Amazon avait dépensé 500 millions de dollars en paiements non réguliers à des employés et des partenaires de première ligne.

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #ECOMMERCE, #Web, #amazon

Repost0

Publié le 28 Novembre 2020

Depuis le début de la crise sanitaire, le nombre de clients de la fintech a été multiplié par trois, avec une utilisation intensifiée de 30%.
Paylib monte en puissance. Hier, la solution de paiement mobile a annoncé que trois nouvelles banques - le Crédit Mutuel, le CIC et la Bred - proposeront sa fonctionnalité «Paylib entre amis». «Ces trois acteurs représentent les 20% du marché qui nous manquaient», confie à L’Agefi Vincent Duval, directeur général de Paylib.

Lancée en 2013, la fintech a réussi à convaincre toutes les grandes banques françaises d’utiliser sa solution. Seule HSBC France, occupée par un projet de cession, ne fait pas partie du lot. De son côté, le groupe BPCE a décidé d’arrêter en juin dernier le paiement sans contact via Paylib, conservant néanmoins le paiement entre amis.

Comme la plupart des applications de paiement mobile, Paylib a tiré profit de la crise sanitaire. Après les phases de confinement, l’usage moyen s’établit à 8 transactions par mois par actif (6,5 pour le paiement en magasin et 1,5 pour l’envoi d’argent entre personnes), ce qui représente la moitié de l’usage d’une carte bancaire.

Au début de l’année 2020, Paylib revendiquait un chiffre de 5 transactions par mois. Depuis la crise, le nombre d’inscrits a été multiplié par 3 et l’usage par chacun s’est intensifié de 30%. «Nous avons 15 millions d’inscrits et nous avons l’ambition d’arriver à 20 ou 25 millions d’ici à la fin de l’année 2021», explique le patron de la fintech.
Le paiement en magasin a été «boosté» par la crise sanitaire. «L’augmentation du plafond de paiement sans contact des cartes de 30 à 50 euros n’a pas entravé l’usage du paiement mobile», explique son patron. Paylib en magasin n’est disponible que sur Android «car Apple verrouille l’antenne NFC pour sa propre application Apple Pay», indique son patron.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #startup, #fintech, #Web

Repost0