Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le chiffre de la semaine : 1 sur 2 en France

Publié le par new pub marketing

Le chiffre de la semaine est de 1 sur 2 en France ! En effet, selon un article de Boursier.com, plus d'un vêtement sur deux a été bradé l'an dernier en France. Le marché français de la mode souffre des arbitrages budgétaire des ménages mais commence aussi à être touché par l'émergence d'une nouvelle tendance à la "déconsommation".

Les achats réalisés en solde ou en promotion ont atteint 51,3% des volumes vendus en France en 2018. Le marché a été pénalisé par une météo défavorable, une faible consommation et un mois de décembre plombé par le mouvement des "Gilets jaunes". En valeur, la part des achats de mode féminine réalisés à prix cassé a atteint 47,9%, selon les chiffres de la Fédération française du prêt-à-porter féminin, contre 37,9% en 2012.

 

Le secteur du prêt-à-porter reste toutefois porté par ses exportations, qui progressent pour la neuvième année consécutive et ont augmenté de 6,3% en valeur en 2018 pour atteindre 3,3 milliards d'euros. Le Royaume-Uni est devenu l'an dernier le premier marché à l'export de la mode française, devant l'Italie, après une hausse de 9,7% des ventes réalisées outre Manche.

Partager cet article

Repost0

Sponsoring : Williams Racing signe la marque James Harvest Sportswear

Publié le par new pub marketing

Sponsoring : Williams Racing signe la marque James Harvest Sportswear

L’équipe de F1 Williams Racing a annoncé la signature d’un partenariat commercial avec la société James Harvest Sportswear. L’ensemble du personnel de l’équipe F1 Williams Racing de Grove portera cette année les tenues de James Harvest Sportswear, alors que le logo de la société devrait être visible sur la carrosserie de la FW32, ainsi que sur les combinaisons des pilotes.

 

Publié dans Sponsoring

Partager cet article

Repost0

E-commerce : Amazon ne rigole quand on tente de bloquer des entrepôts

Publié le par new pub marketing

Amazon licencie des employés pour avoir soutenu des Gilets jaunes … Voilà la sanction quand on tente de bloquer des entrepôts. En effet, trois salariés d'Amazon ont été récemment renvoyés par leur employeur. Leur tort : avoir manifesté leur soutien à des Gilets Jaunes, bloquant leur entrepôt, sur les réseaux sociaux. Ils auraient ainsi manqué à leur « obligation de loyauté envers leur entreprise ».
Une décision qui ne devrait pas calmer leur sentiment de révolte. Après avoir exprimé leur soutien au mouvement des Gilets jaunes sur Facebook, trois employés d'Amazon en ont payé le prix des actes.
Ils ont en effet reçu une lettre de licenciement de leur employeur. Ce dernier leur a reproché d'avoir pris publiquement position contre l'entreprise, manquant ainsi à leur obligation de loyauté. Des faits « d'une singulière gravité » qui rendaient, selon Amazon, impossible le maintien de leur emploi. 
La question de savoir si le buzz est profitable au géant du E-commerce se pose quand même, non ?

Publié dans ECOMMERCE, Web

Partager cet article

Repost0

Grande distribution : les 3 tweets de la semaine les plus marquants

Publié le par new pub marketing

Les 3 tweets de la semaine les plus marquants de la grande distribution … C'est un peu de rêve, moins de plastique et du champagne ! 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Les pires pub : Pub MMA 2019, le très mauvais blabla publicitaire

Publié le par new pub marketing

Une belle "pire pub" comme on n'aime pas . Le nouveau spot Pub MMA 2019 - Mobilité premium, c'est le rafistolage publicitaire pour parler "au peuple". Le spot "populaire" en mode BFM TV  qui annonce la grosse nouvelle. Où sont les créatifs ? Ah peut-être devant BFM TV pour trouver une nouvelle idée ! Une pire pub qui ressemble à un très mauvais blabla.

… Bref, à oublier au plus vite !

 

 

Publié dans Les pires Pub

Partager cet article

Repost0

Datamarketing : Dolmen a levé 9 millions d'euros

Publié le par new pub marketing

Spécialiste du marketing client local et digital, Dolmen a levé 9 millions d'euros pour renforcer la relation client des commerces de proximité et se développer en Europe.
Grâce à l'apport de deux entités (Mediapost et Salesforce Ventures) et de ses partenaires historiques, l'entreprise rennaise a bouclé un tour de table de neuf millions d'euros, quatre ans après sa précédente levée de fonds de cinq millions d'euros. Objectif : renforcer les activités de la collecte et du traitement des données des consommateurs.
 
Les algorithmes développés par Dolmen permettent de délivrer des messages plus proches du quotidien des consommateurs. « Par exemple, un commerçant à Saint-Brieuc peut annoncer à ses clients l’arrivée de la coquille Saint-Jacques. » Un autre peut organiser une loterie.
La PME s’est rapprochée du leader mondial de la relation client digitale, l’américain Salesforce, basé à San Francisco, pour lui proposer d’ajouter une « brique technologique de proximité » à son business. « En clair, nous enrichissons leur base de données en apportant une connaissance plus fine de chaque client », explique David Godest, son PDG.
En savoir plus sur https://www.dolmen-tech.com/

Partager cet article

Repost0