Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Media : Des ventes aux enchères en live à la TV ? C'est demain sur Museum TV !

Publié le par new pub marketing

Media : Des ventes aux enchères en live à la TV ? C'est demain sur Museum TV !

Pour la première fois à la télévision et en exclusivité mondiale selon la chaîne, Museum TV diffusera en direct et en continu le mercredi 21 octobre la vente aux enchères «Modernités» de Paris à 18h et la vente du Soir d’art contemporain de Londres à 20h organisées par Sotheby’s.
À Paris, la vente «Modernités» mettra à l’honneur des œuvres de Pablo Picasso, Pierre Soulages, Francis Picabia et Wassily Kandinsky. Les enchères se feront en français et en anglais en direct, émises par les équipes de Sotheby’s depuis Londres, Paris, New York et Hong-Kong.
À Londres, la vente du Soir d’art contemporain mettra en vente une peinture de Bridget Riley, une oeuvre du street-artist Banksy, un portrait de Marilyn Monroe par Andy Warhol issu de la série Reversal ou encore une pièce signée de l’artiste plasticien italien et pionnier de l’Arte povera, Piero Manzoni.

Publié dans Web, Media, tv

Partager cet article

Repost0

Web : les « bandeaux cookies » non conformes sont dans le viseur de la CNIL

Publié le par new pub marketing

Consentement à la publicité sur Internet : les « bandeaux cookies » non conformes seront sanctionnés dans six mois !
La nouvelle recommandation du gendarme des données personnelles n’est pas contraignante, mais présente une manière adéquate de mettre en œuvre ses lignes directrices sur les cookies et autres traceurs.

Les cookies sont dans le viseur. Le gendarme français des données personnelles, la CNIL, a publié début octobre sa « recommandation » sur le consentement à la publicité ciblée et l’utilisation des traceurs : les sites internet ont six mois pour s’adapter avant les premières sanctions. « Cela va avoir un impact visible dans le quotidien numérique des Français. (…) On attend une évolution des interfaces » de recueil du consentement, a déclaré Gwendal Le Grand, secrétaire général adjoint de l’autorité.

La nouvelle recommandation de la CNIL n’est pas contraignante, mais présente une manière adéquate de mettre en œuvre ses lignes directrices sur les cookies et autres traceurs. Adoptées en 2019 pour se conformer au règlement général sur la protection des données (RGPD), ces règles déterminent comment un éditeur de site peut obtenir un consentement valide à partir des « bandeaux cookies », devenus omniprésents sur le Web mais souvent formulés de façon à inciter l’internaute à accepter le ciblage publicitaire.


Généralement, le ciblage d’un internaute passe par le dépôt sur son navigateur d’un certain nombre de traceurs, dont des cookies publicitaires, mouchards numériques permettant d’identifier ses centres d’intérêt.
En plus d’informer sur la finalité de l’utilisation des traceurs, l’éditeur d’un site devra désormais permettre de refuser leur dépôt aussi facilement qu’il propose de l’accepter. Concrètement, la CNIL recommande l’utilisation d’un bouton « Refuser tout » avec le même habillage graphique que « Tout accepter ».

Rappelons que "la simple poursuite de la navigation ne sera plus considérée comme un consentement mais comme un refus des traceurs". Enfin, ce refus devra être conservé pendant une certaine durée (la recommandation suggère six mois). « La CNIL ne remet pas en cause que certains sites puissent se rémunérer avec la publicité sur internet. (…) L’objectif avant tout, c’est d’accroître la transparence (sur l’utilisation des données personnelles) et la liberté de choix des internautes », a expliqué M. Le Grand. « Les mêmes règles s’appliquent aux géants de l’internet dès lors qu’ils ont recours à des traceurs », a-t-il ajouté. Avis aux services marketing et digitaux... Faites appels à vos juristes car les sanctions vont rapidement arriver !

Partager cet article

Repost0

Innovation high-tech : Devialet s'attaque au marché des écouteurs sans fil

Publié le par new pub marketing

Devialet, spécialiste des enceintes, s'attaque au marché des écouteurs sans fil à 299 euros "pour apporter l'expérience sonore la plus pure possible". Devialet annonce les Gemini, une paire d’écouteurs intra-auriculaires qui viendra concurrencer les AirPods Pro et les innombrables autres modèles en vente. Ces modèles seront en précommande sur le site officiel, avec une sortie prévue fin novembre 2020. Parfait comme cadeau de noël !
Les Gemini sont des écouteurs Bluetooth très conventionnels d’aspect, avec leur format intra-auriculaire qui joue un rôle pour isoler l’auditeur et un boîtier qui protège et charge les écouteurs. Devialet promet 6 heures d’autonomie en écoute et trois charges supplémentaires par le boîtier, soit 24 heures en tout.  les Gemini analysent et ajustent le son en permanence (jusqu’à 10 000 fois par seconde) pour s’adapter aux morphologies et compenser les mouvements de la tête. L’app associée pourra aussi suggérer la meilleure taille d’embout en silicone, parmi les quatre proposées, en fonction de cette analyse. Notons que le marché est en pleine explosion (+17 % par an). On constate néanmoins que Devialet s’aligne avec les prix du marché, avec un tarif de 299 euros. Une première pour le constructeur dont les enceintes débutent à 990 euros.

« Les Gemini marquent notre tournant, avec la volonté de proposer désormais un nouveau produit tous les six mois », poursuit Franck Lebouchard, PDG de la marque.

 

Publié dans Innovation high Tech, iot

Partager cet article

Repost0

E-commerce : Amazon lance son premier véhicule de livraison électrique

Publié le par new pub marketing

E-commerce : Amazon lance son premier véhicule de livraison électrique
E-commerce : Amazon lance son premier véhicule de livraison électrique

Le géant du E-commerce, Amazon montre son premier véhicule de livraison électrique, fabriqué par le constructeur américain Rivian, et indique une mise en service prévue pour 2021. 100000 exemplaires devraient être déployés d'ici à 2030. Les véhicules ont une autonomie de 240 kilomètres et donnent accès à des informations liées au trafic ou aux itinéraires conseillés via Alexa.

Les véhicules sont également équipés de caméras extérieures reliées à un écran, donnant au conducteur une vue à 360 degrés des abords du véhicule. Les véhicules ont une grande surface de plancher à l'intérieur de la cabine du conducteur, baptisée "piste de danse". Les véhicules électriques font partie de l'engagement climatique d'Amazon ; l'entreprise vise la neutralité carbone d'ici 2040. En août dernier, la firme de Seattle a commandé 1 800 fourgons électriques Mercedes-Benz pour des livraisons en Europe. Ils devraient prendre la route d'ici la fin 2020.

 

Publié dans ECOMMERCE, Automobile

Partager cet article

Repost0

Pub de la semaine : Spotify sauve les enfants avec son abonnement Spotify Premium Family

Publié le par new pub marketing

Pub de la semaine : Spotify sauve les enfants avec son abonnement Spotify Premium Family

La promesse est forte ! Si Si ... Spotify sauve les enfants de la folie musicale des parents grâce à son abonnement Spotify Premium Family.

Voici l'exemple d'une publicité d'une efficacité redoutable ! Pour sa première publicité TV française, Spotify, leader du streaming audio avec 299 millions d’utilisateurs actifs mensuels répartis dans 9 marchés, tape fort à destination des familles françaises ! Cette campagne promet 6 comptes Spotify premium, séparés et indépendants pour 14,99 euros par mois. Une solution pour que chaque membre de la famille puisse écouter ce qui lui plait.

Cette publicité est créative et maligne et nous devons ce spot très sympathique à l'agence Marcel. On adore et elle mérite bien de devenir "Pub de la semaine". Enjoy !

 

Partager cet article

Repost0

Le chiffre de la semaine : 1,76 billions de dollars

Publié le par new pub marketing

Le chiffre de la semaine : 1,76 billions de dollars

1,76 billions de dollars pourraient être générés par la technologie blockchain dans les 10 prochaines années d’après l’étude Time for trust : The trillion-dollar reason to rethink blockchain de PwC qui évalue comment la technologie est actuellement utilisée et quelles répercussions pourraient avoir la blockchain sur l'économie mondiale.
5 domaines vont tirer principalement la blockchain :

- les paiements et services financiers ;

- le traçage et le suivi des produits et des services, ou leur provenance ;

- la gestion des identités, y compris les pièces d'identité personnelles

- les titres et les certificats professionnels pour aider à freiner la fraude et l'usurpation d'identité ;

- les contrats et la résolution des litiges et les programmes de fidélité des consommateurs.


La Chine (440Md$) et les États-Unis (407Md$) seraient les principaux bénéficiaires de ce développement. En Europe, l’Allemagne serait le principal bénéficiaire (95,3Md$) devant le Royaume-Uni (72,2Md$) et la France (58,5Md$).

Partager cet article

Repost0