ecommerce

Publié le 29 Mai 2023

6,5 milliards de plus.. C'est le chiffre de la semaine.


"Au 1er trimestre 2023, le e-commerce (produits et services) a enregistré une croissance de 20,2 % par rapport au 1er trimestre 2022 et atteint 39,2 milliards d'euros, soit 6,5 milliards de plus que l'an dernier.", a indiqué Marc Lolivier, délégué général de la Fevad. Le nombre de transactions s'élève à 577 millions contre 529 millions au 1er trimestre 2022. La croissance du e-commerce continue de s'appuyer sur le dynamisme des ventes de services qui atteignent un nouveau record, avec une progression de 36 % par rapport au 1er trimestre 2022. Cette croissance repose notamment sur les bonnes performances du secteur des voyages et loisirs qui enregistre un 6e trimestre de hausse avec une nouvelle progression de 52 % sur un an.

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #ECOMMERCE, #Le chiffre de la semaine, #Web

Repost0

Publié le 24 Mai 2023

E-commerce : Lidl se lance dans l’e-commerce
Lidl se lance dans l’e-commerce avec un tout nouveau site : Lidl.fr.

Fort de ses 1600 magasins en France, Lidl résistait jusqu’alors à l’omnicanalité : pas de drive ni d’e-commerce pour les clients Lidl, qui pouvaient cependant recharger leur voiture électrique à moindre coût pendant leurs courses. Lidl cultive sa singularité, et son e-commerce en est la preuve : n’espérez pas vous faire livrer vos courses quotidiennes sur Lidl.fr, cet e-commerce ne va proposer que des produits non alimentaires. Avec 10 catégories, l’ambition du géant allemand est de couvrir tous les besoins de la maison : jardin, cuisine, bricolage, déco, mode, jouets, high-tech, beauté, sports et animaux. Si ce lancement peut surprendre, Lidl s’est déjà essayé à l’e-commerce en Espagne, Pologne et Slovaquie notamment. Les objectifs du « discounter premium » ne sont pas communiqués, mais 2 000 produits rejoindront son site d’ici fin juin, et 5000 d’ici à la fin de l’année. 70 % seront des exclusivités web, et 30 % des produits déjà présents dans les supermarchés de l’enseigne. Lidl conserve son modèle avec 85% de marques propres (Parkside, Silvercrest, Crivit, etc.).

Côté conditions de vente, le satisfait ou remboursé est possible pendant 30 jours (15 jours étant le minimum légal), et la livraison est proposée sous 2-4 jours ouvrés à domicile ou en point relais, mais pour des frais de port payants (entre 4,99€ et 44€98 pour les gros volumes). 900 supermarchés sont déjà pourvus de consignes pour retirer les commandes effectuées en ligne, le reste en sera équipé progressivement. Les transactions pourront être réglées par carte bancaire, Paypal, Google et Apple Pay.

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #ECOMMERCE, #Web, #Grande distribution

Repost0

Publié le 18 Mai 2023

Pour faciliter l’inspiration, la création et le shopping, Pinterest rassemble toutes les fonctionnalités sous un format unique : les Épingles.

Avec ce parcours unifié, les utilisateurs de Pinterest auront accès à des fonctionnalités qui n’étaient jusqu’alors disponibles que pour certains formats d’Épingles ou pour les utilisateurs dotés de comptes professionnels. Parmi ces fonctionnalités pour faciliter la création, la monétisation et optimiser l’engagement, les utilisateurs auront la possibilité d’ajouter des liens à toutes les images, vidéos, et même diffusions en direct sur la Pinterest TV, générant ainsi plus de trafic et d’interactions avec les marques.

Par ailleurs, l’intégralité des Épingles vidéo sera maintenant dotée d’indicateurs avancés (notamment le nombre de vues et la durée de visionnage), offrant un ensemble cohérent de statistiques pour tous les types d’Épingles. Il sera aussi possible de faire une modification post publication et de proposer des rapports largeur/hauteur flexibles. Enfin, les utilisateurs de Pinterest pourront ajouter les mots-clés qu’ils ne souhaitent pas voir dans les commentaires. De plus, tous les créateurs de contenu pourront ajouter des éléments expressifs comme de la musique, de la superposition de texte et des stickers à leurs Épingles.

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #SocialMedia, #ECOMMERCE, #Pinterest

Repost0

Publié le 12 Mai 2023

E-commerce : Under Armour en très grande forme avec les ventes en ligne

Les ventes en ligne d’Under Armour ont représenté 46 % des ventes directes aux consommateurs du détaillant au quatrième trimestre de l’exercice clos le 31 mars 2023. Les revenus directs aux consommateurs du détaillant d’équipement sportif ont augmenté de 3% d’une année sur l’autre au T4, pour atteindre 454 millions de dollars.

Le chiffre d’affaires total d’Under Armour pour le trimestre a augmenté de 8% à 1,4 milliard de dollars, a déclaré le détaillant dans un communiqué du 9 mai. Le chiffre d’affaires provenant des ventes en Amérique du Nord a augmenté de 3 % pour atteindre 862 millions de dollars, et le chiffre d’affaires international a simultanément augmenté de 16 % pour atteindre 526 millions de dollars. En outre, les ventes en ligne d’Under Armour ont augmenté de 6% d’une année sur l’autre au T4. Et pour l’année, le commerce électronique Under Armour a augmenté de 3% et a représenté 42% de l’activité totale de DTC.

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #ECOMMERCE, #Web

Repost0

Publié le 11 Mai 2023

Grande distribution : En Inde, Shoppers Stop mise sur la beauté

Afin de profiter du boom du retail en Inde, qui pourrait peser, d'ici à 2025, 400 milliards de dollars pour le commerce physique et au moins 120 milliards de dollars pour l'e-commerce, Shoppers Stop veut y ouvrir 12 à 15 nouveaux grands magasins chaque année. Mais c'est plus précisément sur la beauté que compte l'enseigne : elle s'apprête à ouvrir en fin d'année le plus grand magasin dedié à la beauté de tout le pays. Situé à Calcutta, l'établissement tien plus du concept store que du magasin classique selon l'entreprise, qui n'en dit pas plus, à part qu'elle compte ouvrir 15 à 20 magasins spécialisés sur cette verticale chaque année jusqu'en 2025, après les 11 inaugurés l'an passé. La beauté représente en effet 17 % du chiffre d'affaires de Shopper Stop en Inde.

 

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #Grande distribution, #ECOMMERCE, #Web

Repost0

Publié le 8 Mai 2023

Temu, la plateforme de « shopatainment » chinoise se lance en France ! Attention, vous allez voir des publicités partout ! Filiale de Pinduoduo, géant chinois du e-commerce qui compte 750 millions d’utilisateurs et qui rivalise avec Alibaba et JD.com, Temu doit sa croissance fulgurante à une stratégie fondée sur trois piliers : commercialiser des produits à bas coût, inonder les consommateurs de publicités sur les réseaux sociaux afin de récupérer des données et fidéliser les acheteurs en jouant sur la gamification et les parrainages.

Temu mise sur le « shopatainment », un mix entre le shopping et le divertissement, pour séduire les clients. Quand ces derniers lancent l’appli ou se rendent sur le site, ils peuvent faire tourner une roue de la fortune qui donne droit à des coupons de réduction pendant quelques heures. Ou élever des poissons virtuels pour remporter des cadeaux. L’idée est d’inciter les clients à revenir régulièrement et de les encourager à inviter des amis via des liens de parrainage.

Outre la gamification de l’expérience d’achat, Temu exploite aussi de puissants algorithmes de recommandations, nourris par l’ajout de milliers d’articles chaque jour. Les utilisateurs peuvent faire défiler les produits à l’infini et toujours trouver de nouveaux gadgets à acheter, un procédé similaire à la consommation de vidéos sur TikTok.

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #Le chiffre de la semaine, #Marketing, #ECOMMERCE

Repost0

Publié le 28 Avril 2023

E-commerce : Sephora lance un programme de récupération des flacons de parfum usagés

Il n'y a pas que les marques de vêtements qui se lancent dans la seconde main ! L'enseigne Sephora lancera en mai Le programme Beauty (Re) Purposed, un programme de récupération des flacons et emballages usagés des parfums et des produits cosmétiques, qu'importe la marque, afin de les recycler. 600 magasins sont concernés aux Etats-Unis et au Canada, mais les clients nord-américains de l'enseigne pourront également utiliser les services postaux, mais devront pour cela s'acquitter de la somme de 8 dollars...

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #ECOMMERCE, #Grande distribution

Repost0

Publié le 22 Avril 2023

"Très très cher monsieur Bezos". Dans un message publié sur Facebook ce jeudi 20 avril, l'humoriste Blanche Gardin a révélé les raisons de son refus de participer à la nouvelle saison de "LOL : qui rit sort", une émission de Amazon Prime. Blanche Gardin a en réalité profité de son message pour dénoncer la somme "affolante" qui lui aurait été proposée pour "une seule journée de travail". "Je serais gênée aux entournures (pour ne pas dire que ça me ferait carrément mal au cul) d’être payée 200 000 euros pour une journée de travail même si je perds à votre jeu, quand l’association caritative de mon choix remporterait, elle, 50 000 euros, c’est-à-dire 4 fois moins, et encore, seulement si je gagne", écrit sans ambages l'humoriste. En réalité, c'est un coup de gueule de riche cette histoire. On s'en fout complètement de ton avis (ou presque) ma chère Blanche ! Ce programme de grande qualité propose un moment de détente et si les cachets sont trop importants, il faut changer de métier. La façon "Bobo décomplexée" qui veut se payer Amazon n'a d'effet concret que peut-être pour un électorat proche de Jean-Luc méchancon. Le côté pénible de ce type de déclaration interpelle alors que des millionnaires en short court après un ballon pour 10 fois plus chaque mois et là personne n'attrape de convulsions... Bref ! Tu nous a fait rire mais ça c'était avant !!! NEXT !

 

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #Amazon, #ECOMMERCE, #Media, #facebook

Repost0

Publié le 22 Avril 2023

 Getir France, filiale du géant turc de la livraison rapide de courses à domicile, a demandé jeudi au tribunal de commerce de Paris son placement en redressement judiciaire, a annoncé l’entreprise dans un communiqué adressé à l’AFP. « Les raisons qui ont conduit Getir à prendre cette décision sont spécifiques à la France », a-t-elle précisé, invoquant « l’évolution de la réglementation » qui crée « des complexités supplémentaires. »Fin 2022, Getir avait racheté Gorillas qui avait lui-même acquis Frichti et les trois entités en France seront donc «placées sous le contrôle et la protection du tribunal de commerce de Paris», a précisé Getir. Getir est présent dans 9 pays (Turquie, Allemagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, États-Unis, Italie, Portugal, Espagne et France) et dans 7 villes françaises (Paris, Lille, Lyon, Marseille, Aix-en-Provence, Montpellier, Grenoble). En mars dernier, le gouvernement avait ouvert la voie à une régulation par les mairies de l'implantation des «dark stores», ces locaux où des plateformes, comme Getir, stockent les produits à livrer. Considérés désormais comme des entrepôts et non des commerces, ils peuvent être contraints de fermer si le Plan local d'urbanisme (PLU) interdit ce type d'activité à leur adresse. Bref ! L'affaire n'est pas plié pour Getir mais cela ne semble pas une entreprise d'avenir quand même !

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #ECOMMERCE, #Web

Repost0

Publié le 15 Avril 2023


Le spécialiste californien des produits d'occasion veut rendre l'expérience sur son site plus interactive en dévoilant Posh Shows, un programme qui permet aux utilisateurs de diffuser du contenu en direct pour vendre leurs produits, plutôt que de se contenter d'une simple annonce. Ces derniers peuvent également mettre en place des enchères et créer des ventes flashs, renforçant un peu plus le caractère événementiel des ventes. Une formule qui séduit les fans les plus engagés : 100 000 lives ont été réalisés depuis le début des tests menés fin 2022, et 4 millions d'offres ont été placées au cours des enchères. Reste à savoir si le live shopping d'occasion se démocratisera, alors que l'Occident est encore à la peine par rapport à l'Asie en matière d'adoption. C'est ce que semble croire Naver Corp., géant de l'Internet sud-coréen, qui a racheté Poshmark l'an passé.

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #ECOMMERCE, #Web, #startup

Repost0

Publié le 2 Avril 2023

E-commerce : Carrefour ouvrira un magasin virtuel sur la marketplace de Rakuten fin avril 2023

Carrefour ouvrira un magasin virtuel sur la marketplace de Rakuten fin avril 2023.
L’enseigne Carrefour espère ainsi booster ses ventes en ligne sur des catégories de produits comme le jardin ou le petit électroménager. Elle commercialisera notamment des produits de ses marques propres. Bizarre comme stratégie, non ? Alors que l'ennemi déclaré s'appelle Amazon, Carrefour tente de faire un coup de com' et marketing avec un concurrent d'origine japonaise. Opportunisme ou vision stratégique, on penche clairement pour la première hypothèse qui risque bien de faire flop au regard de l'audience de Rakuten en France. Cette stratégie pourrait permettre à Carrefour de bénéficier de la dynamique des marketplace, meilleure que celle de l'e-commerce de produits en 2022 en France selon la Fevad. Mais elle pose trois questions : premièrement, Carrefour ne va-t-il pas concurrencer sa propre plateforme e-commerce (qui totalise 14 millions de visiteurs uniques par mois en France fin 2022) en ouvrant ce magasin virtuel sur une marketplace qui prélève des commissions sur ses ventes, diminuant d’autant ses marges ? Rappelons que le distributeur lance ce projet sur une petite partie de sa proposition de valeur, qui reste centrée sur l’alimentaire.

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #ECOMMERCE, #Grande distribution

Repost0

Publié le 31 Mars 2023


Afin de répondre à une demande croissante des consommateurs chinois, Starbucks vient de lancer Curbside, un nouveau service de drive dans 150 de ses magasins à Pékin et Shanghai. Les clients de Curbside utilisent les services de la solution de géolocalisation Ampa afin d'être suivi par les équipes de Starbucks qui préparent les commandes. Après la livraison qui lui a permis de se développer à domicile et son offre classique, l'enseigne veut ainsi s'emparer d'un nouveau marché lié à la mobilité. 1000 nouveaux magasins pourraient bientôt lancer le service dans le pays, sur les 6000 que gère l'enseigne en Chine. Profitant de la fin de la crise sanitaire, Starbucks veut accroître sa présence physique de moitié d'ici 2025.

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #ECOMMERCE, #Grande distribution, #Marketing

Repost0