facebook

Publié le 7 Juin 2024

Meta, la maison mère de Facebook, WhatsApp et Instagram, a mis à jour sa politique de confidentialité et cela concerne une technologie qui nous bassine les oreilles depuis quelques années : l’intelligence artificielle (IA). Dorénavant, sur Facebook et Instagram, vos données vont pouvoir être utilisées par des robots pour entraîner des modèles d’IA.

Le message de la part de META est flou bien entendu pour ne pas dire opaque : “Nous nous appuierons désormais sur la base légale de nos intérêts légitimes afin d’utiliser vos informations pour développer et améliorer l’IA de Meta.”

En gros, Meta va donc pouvoir prendre vos informations publiques et semi-publiques sur vos comptes Facebook et Instagram afin d’entraîner leurs modèles d’intelligence artificielle. Cela inclut donc vos publications, vos photos, vos vidéos et bien sûr les légendes sous ces dernières. En revanche, aucun regard sur vos conversations privées qui sont, par définition, privées. Une exception : les messages envoyés à Meta AI (logique).

Comment refuser l’utilisation de vos données par l’IA Facebook ?

Si vous êtes résident de l’Union européenne, vos données sont protégées par le règlement général sur la protection des données (RGPD). Vous pouvez ainsi l’invoquer pour vous opposer à l’utilisation de vos données par Meta. Nous avons nous-mêmes essayé cette méthode : ça marche.

Pour cela, il faut vous rendre sur ce formulaire (en étant connecté à Instagram). Le formulaire via Facebook n’est, lui, toujours pas accessible. Ensuite, il faut juste rentrer votre adresse e-mail (préférez celle que vous utilisez sur Meta), votre pays de résidence et… une justification.

Rappelons que Meta n’a pas le droit de vous demander de justification, comme le rappelle la Commission nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL).

 

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #facebook, #Instagram, #META, #SocialMedia

Repost0

Publié le 29 Mai 2024

Facebook et Instagram vont utiliser vos données personnelles pour alimenter leur IA... Tout le monde n’a pas encore reçu cette notification à l’ouverture d’Instagram ou Facebook sur son smartphone. Mais il ne fait aucun doute que ce déploiement est conçu pour être progressif et ne tardera pas à s’inviter sur votre terminal. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

En clair, cette notification apparaît dans le cadre de l’instauration du Digital Markets Act (DMA) en mars dernier. En vertu de ces nouvelles règlementations européennes, Meta n’a plus la possibilité de mettre toutes les données qu’il récolte sur ses utilisateurs et utilisatrices sur ses différentes applis dans le même panier. Du moins pas sans vous en demander l’autorisation, d’où la présence de ce nouvel écran vous demandant, poliment, d’accepter d’alimenter son IA.

Dans le détail, ce sont trois types de données qui intéressent Meta, et pas les moins signifiantes : vos publications, les photos ainsi que leurs légendes, et l’historique de vos conversations avec les IA de Meta jusqu’alors. Les commentaires aux publications et les messages privés ne sont pas concernés. Par contre, si vous apparaissez sur une photo qui ne vous appartient pas, ou que vous êtes mentionné dans une publication d’un tiers, Meta se réserve le droit d’utiliser ces données pour nourrir son intelligence artificielle... Méfiance donc car on se demande bien pourquoi à moins de vouloir cibler les publics et de les rentrer dans la MATRICE $$$

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #SocialMedia, #Ia, #facebook, #Instagram

Repost0

Publié le 10 Mai 2024

Meta va étendre à tous les utilisateurs de Facebook une fonctionnalité controversée qu'il teste depuis quelque temps dans certaines régions. Baptisée "Historique des liens", cette fonction crée un répertoire spécial de tous les liens sur lesquels les utilisateurs cliquent dans l'application mobile Facebook. En d'autres termes, elle permet à Facebook de suivre les utilisateurs à travers le Web et semble n'avoir aucun avantage réel pour les utilisateurs. Meta redouble d'efforts et cherche de nouveaux moyens pour préserver son empire en matière de collecte de données. L'option est activée par défaut et Meta indique que les données des utilisateurs sont utilisées pour des publicités ciblées. Rappelons au passage que Meta a réglé à coût de plusieurs milliards de dollars un certain nombre de procès pour violation de la vie privée des utilisateurs et doit faire face à de nouvelles réglementations strictes en matière de collecte et de traitement des données personnelles, notamment dans l'UE. Mais il semble que cela ne soit plus un problème de chéquier dans ce bas monde ...

 

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #SocialMedia, #facebook, #Web, #META

Repost0

Publié le 11 Avril 2024

Afin d'accorder une plus grande importance au format vidéo sur ses applications, le groupe Meta a présenté plusieurs changements à venir sur Facebook. En effet, l'application propose désormais un seul et même type de lecteur vidéo, que cela soit pour des Reels, des vidéos en direct, ou des vidéos plus longues.

Les utilisateurs de Facebook, habitués de TikTok, ne seront pas dépaysés, puisque le nouveau format proposé par Meta s'inspire de celui de la plateforme de ByteDance : en plein écran et en vertical, peu importe le format ou la durée de la vidéo. Toutefois, ils pourront choisir de regarder des vidéos dans leur format horizontal originel, même si elles sont lues verticalement par défaut, en cliquant sur un bouton « plein écran ».

D'ailleurs, le groupe précise que les recommandations vidéo seront affinées, et que Facebook proposera des contenus pertinents à ses utilisateurs, en fonction de leurs intérêts.

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #facebook, #SocialMedia, #Web

Repost0

Publié le 18 Mars 2024


Découvrez les chiffres de Facebook en France concernant le nombre d’utilisateurs, le temps passé sur l’application et le type d’audience, en mars 2024 :

  • 35 millions d’utilisateurs actifs,
  • 73,3 % des internautes français utilisent Facebook chaque mois,
  • L’utilisateur français moyen passe 12h54 par mois sur Facebook,
  • 70 % des community managers considèrent Facebook comme leur réseau social préféré, et 83 % d’entre eux l’utilisent pour diffuser des annonces publicitaires,
  • 52,5 % des utilisateurs français sont des femmes, contre 47,5 % d’hommes,

Source : Rapport We Are Social /

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #Le chiffre de la semaine, #SocialMedia, #facebook

Repost0

Publié le 6 Mars 2024

Meta dit "stop" ! et va cesser de payer les médias australiens pour leurs informations. C'est déjà le cas comme en France, en Allemagne et au Royaume-Uni. En effet, Meta a indiqué qu’il supprimerait l’onglet Facebook News en Australie et ne renouvellerait pas ses accords de contenus avec les médias d’une valeur de centaines de millions de dollars. « Les gens ne viennent pas sur Facebook pour des informations et du contenu politique » a expliqué la société pour justifier la suppression de Facebook News, un onglet donnant accès aux articles en ligne de grands médias.

En Australie, la ministre des Communications Michelle Rowland a exprimé sa colère face à l’annonce de Meta et a suggéré des représailles. « La décision de Meta de ne plus payer pour le contenu d’information dans un certain nombre de juridictions représente un manquement à son engagement envers la viabilité des médias d’information australiens », assure-t-elle.

Le gouvernement « étudiera toutes les options disponibles » pour résoudre le problème

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #Media, #META, #facebook, #Instagram

Repost0

Publié le 3 Mars 2024

Social Media : l’abonnement payant de Meta visé par une plainte par 8 pays européens

Des associations de consommateurs européennes ont officiellement porté plainte ce jeudi 29 février 2024 auprès des instances chargées de la protection des données personnelles. Leur cible ? Meta, le propriétaire des réseaux Instagram, Facebook ou encore WhatsApp, qui propose depuis quelques mois un abonnement entre 9,99 € et 12,99 € (si payé sur smartphone) par mois permettant de réduire le ciblage publicitaire. Alors info ou intox de la part de META ? Dans cette plainte croisée émanant de France, Slovénie, Espagne, Slovaquie, Danemark, Norvège, Grève et République tchèque, on apprend que la formule payante proposée par Meta n’est qu’un écran de fumée destiné à montrer patte blanche face à un RGPD qui n’est pas bon pour ses affaires. Pour l’UFC-Que Choisir, qui représente le France dans cette plainte, l’abonnement Meta est « un écran de fumée destiné à détourner l’attention du consommateur quant au traitement illicite de ses données personnelles ».

Meta, accusé depuis des années de récolter une quantité déraisonnable de données personnelles (ce qui lui a déjà valu plusieurs amendes) arrive en effet avec une illusion de choix : soit les utilisateurs et utilisatrices acceptent de payer pour que le pistage cesse, soit ils et elles acceptent d’être trackés pour pouvoir accéder au service.

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #META, #facebook, #Instagram, #SocialMedia

Repost0

Publié le 1 Mars 2024

Les géants des technologies comme Apple, Google ou Meta ont jusqu’au 7 mars 2024 pour se conformer aux nouvelles règles draconiennes de l’UE contre leurs pratiques anticoncurrentielles, mais ils ont déjà annoncé des changements qui devraient profiter aux consommateurs.

Après des années de procédures interminables — et souvent vaines — pour tenter de mettre fin aux abus de position dominante des mastodontes du secteur, l’Union européenne s’est dotée d’un arsenal inédit. Le règlement sur les marchés numériques (DMA) doit combler les lacunes des règles traditionnelles de concurrence en imposant une série d’obligations et d’interdictions à des groupes devenus incontournables tant ils dominent leur marché. Appelés « contrôleurs d’accès », ils ont été désignés début septembre par la Commission européenne : cinq géants américains — Alphabet, Amazon, Apple, Meta et Microsoft — ainsi que le chinois ByteDance, propriétaire de TikTok.

Le DMA vise 22 plateformes appartenant à ces géants, dont Amazon Marketplace, l’App Store d’Apple, Facebook, Instagram ou encore le navigateur Chrome de Google. « Il s’agit vraiment d’une intervention massive sur des marchés qui affectent la vie quotidienne des gens. L’objectif est d’ouvrir ces plateformes afin de permettre la concurrence », a déclaré à Fiona Scott Morton, experte du groupe de réflexion Bruegel. Depuis le début de l’année, les groupes concernés multiplient les annonces pour se conformer aux règles. « Nous obtiendrons assez rapidement certains des avantages » espérés, prédit Fiona Scott Morton.

 

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #Web, #facebook, #Apple, #META, #google

Repost0

Publié le 29 Février 2024

En janvier 2024, 55,6 millions d’individus se sont connectés à Internet (+1,4 million d’individus vs janvier 2023), soit 87,3% des Français. Chaque jour, 47,6 millions d’entre eux ont surfé sur le web.

En moyenne, les Français ont passé 2h23 chaque jour sur Internet. Le mobile représente 78% de leur temps de surf quotidien. Google reste en tête des groupes les plus visités en France, avec 54 698 000 visiteurs uniques sur janvier 2024, vs 54 793 000 en décembre 2023.

De même, Meta Plaforms reste en deuxième position, avec 51 648 000 visiteurs uniques par mois vs 51 506 000 visiteurs uniques en décembre. Tout comme Microsoft qui reste troisième avec 43 036 000 visiteurs uniques vs 42 647 000 le mois précédent.

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #google, #Web, #facebook, #SocialMedia

Repost0

Publié le 6 Février 2024


Au cours d’une année exceptionnelle qui a encore vu le monde numérique se métamorphoser, un nouveau cap a été atteint… Nous sommes aujourd’hui plus de 5 milliards (5,04 milliards) d’utilisateurs actifs sur les médias sociaux. Soit 62,3 % de la population mondiale ! Ce nombre a en effet augmenté de 266 millions au cours de l’année écoulée. Ce qui représente alors une croissance annuelle de 5,6 %. L’utilisateur type des médias sociaux passe aujourd’hui 2 heures et 23 minutes par jour sur les plateformes social media (1h48 pour les Français). Il utilise par ailleurs près de 7 plateformes différentes par mois.

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #SocialMedia, #Web, #facebook, #instagram

Repost0

Publié le 29 Janvier 2024

Les utilisateurs de moins de 16 ou 18 ans, selon le pays, ne peuvent plus recevoir de “DM” (messages directs) par défaut si l’envoyeur ne fait pas partie de leurs abonnés, et ce, même si l’envoyeur est un autre adolescent. Cette nouvelle mesure s’applique à Instagram et à Messenger. Pour Messenger, les jeunes utilisateurs auront seulement la possibilité de recevoir des messages de leurs amis Facebook ou des personnes figurant dans leurs contacts téléphoniques. En gros, Facebook et Instagram bloqueront les messages privés aux ados, sauf s’ils proviennent d’un ami ! Du fait que ce réglage est activé par défaut, les adolescents disposant de comptes sous la supervision parentale devront obtenir l’approbation de leur tuteur pour toute modification. Cependant, ce réglage repose sur l’âge déclaré par l’utilisateur et sur la capacité de Meta à prédire l’âge des personnes, ce qui n’est pas infaillible à 100%.

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #facebook, #SocialMedia

Repost0

Publié le 24 Décembre 2023

Les posts de noël 2023, les plus marquants en France ! Sur Twitter, facebook ou Instagram, les enseignes rivalisent d'énergie pour se différencier... Voici quelques exemples de "posts" pour ce noël 2023.

1. Naturalia en mode "influence" pour les cadeaux de noël

 

2. Lidl à pris la grosse tête en affirmant avoir la "meilleure bûche de France"

 

3. Monoprix "en mode Benetton des années 90 et pull moche"

 

4. Auchan jour la carte de l'alimentaire et de son nouveau "cube" gourmand !

 

5. Carburant à prix coûtant pour Intermarché, le cadeau de noël idéal ;-)

 

... Mouais, décidément la grande distribution est en panne en matière de communication.

Voir les commentaires

Rédigé par new pub marketing

Publié dans #Grande distribution, #socialmarketing, #SocialMedia, #Instagram, #facebook, #Influence

Repost0