Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

innovation high tech

Opérateur Mobile : Comment les enchères des fréquences 5G fonctionnent-elles ?

Publié le par new pub marketing

Opérateur Mobile : Comment les enchères des fréquences 5G fonctionnent-elles ?

Les enchères ascendantes qui viennent de débuter le 29 septembre doivent permettre aux 4 opérateurs (Orange, SFR, Bouygues Telecom, Free) d'acquérir 11 blocs de fréquences 3,5 GHz. L'État en attend au moins 2,17 milliards d'euros de recettes !
Les quatre opérateurs mobiles candidats, Orange, SFR, Free et Bouygues Telecom ont déjà acheté chacun un bloc de fréquences de 50 mégahertz (MHz) dans cette bande, au prix fixe de 350 millions d'euros (soit 1,4 milliard d'euros déjà dans l'escarcelle de l'État).

Le processus des enchères est très encadré et il vise à stimuler la concurrence qu'à éviter qu'un seul d'entre eux ne s'approprie toute la mise. Faut-il vraiment y croire ? On peut se demander si en coulisses les opérateurs ne s'organisent pas entre eux pour éviter de faire grimper la facture (?). Bref, comment les enchères fonctionnent-elles ?

1. Enchère principale
L'enchère principale porte sur des fréquences de 110 MHz, fractionnées en 11 lots ou blocs de 10 MHz chacun. L'Arcep, régulateur français des télécoms, a fixé un prix de réserve (mise à prix initiale) de 70 millions d'euros par lot, à partir duquel les opérateurs pourront enchérir.

Mais, pour éviter qu'un seul opérateur mobile rafle (presque) tous les lots, un garde-fou a été fixé. Aucun des quatre candidats ne pourra pas acquérir plus de 100 MHz "pour donner ses chances à chacun", explique l'Arcep. Ce total englobe le bloc de fréquences déjà acquis à prix fixe (50 MHz) ce qui fait que lors de l'enchère principale, un opérateur ne peut faire une offre sur plus de 5 lots de 10 Mhz (50 MHz).

2. Un processus itératif sans plafond de prix
La mise à prix de départ étant de 70 millions d'euros par bloc, chaque opérateur doit déclarer combien il souhaite en acquérir (de 1 à 5 maximum). À moins que la demande soit inférieure ou égale à l'offre (11 blocs demandés pour 11 proposés), les enchères continuent. Elles s'élèveront par incrément de 5 millions par bloc (75 millions lors du deuxième tour, puis 80 millions au 3ème tour, etc...).

À chaque tour, le régulateur demande aux participants combien ils souhaitent en acquérir au nouveau prix. Cette procédure est répétée jusqu'à que les demandes soient inférieures ou égales aux onze blocs de fréquences disponibles. Cette enchère une fois terminée, le régulateur des télécoms publiera la quantité de fréquences obtenue par chaque candidat.

3. Des enchères de "positionnement" des fréquences
Mais le processus d'attributions n'est pas pour autant achevé. Cette enchère principale, qui devrait durer quelques jours, sera suivie d'une "enchère de positionnement". Celle-ci permettra aux opérateurs de choisir s'ils préfèrent se situer au centre de la bande ou à ses extrémités, plus ou mois sensibles aux interférences avec d'autres services télécoms.

Le but est de permettre aux opérateurs d'acheter le droit de choisir la position dans la bande de fréquences (3,4-3,8 GHz): début, milieu ou fin. À l'issue de cet ultime processus itératif, l'Arcep publiera les bandes de fréquences exactes attribuées à chaque opérateur. Puis viendra la délivrance officielle des autorisations d’utilisation des fréquences aux opérateurs, qui devrait avoir lieu en octobre ou novembre 2020.

Partager cet article
Repost0

Innovation high-tech : Facebook dévoile un prototype de Ray-Ban connectées

Publié le par new pub marketing

Facebook dévoile un prototype de Ray-Ban connectées ! Une innovation high-tech qui fait sensation sur la toile !  Sept ans après le flop de Google Glass, Facebook se lance dans la bataille avec Project Aria. Développé en partenariat avec EssilorLuxottica sous sa marque Ray-Ban, ce modèle est attendu l’an prochain. Cette première version va embarquer plusieurs capteurs (photo, vidéo et géolocalisation pour la cartographie 3D) mais ne proposera pas de vision en réalité augmentée. Facebook expérimente sur plusieurs technologies d’affichage, mais elles ne seront sans doute pas prêtes avant deux ou trois ans. Les porteurs des premiers prototypes seront seulement autorisés à enregistrer dans les bureaux de Facebook, chez eux et dans l’espace public, mais pas dans les espaces privés comme les magasins ou les restaurants sans l’autorisation écrite des établissements... Et là on a envie de dire Lol ! Tu parles, les utilisateurs vont s'en donner à cœur joie. Personne ne pourra contrôler ce nouveau phénomène, franchement ? Notons qu'à seulement 299,99 dollars aux Etats-Unis, le premier prix est moins cher que la version précédente.

Partager cet article
Repost0

Innovation high-tech : la liseuse pliante ... comme un livre broché !

Publié le par new pub marketing

Innovation high-tech : la liseuse pliante ... comme un livre broché !

Cette liseuse pliante ressemble à un livre. Une innovation high-tech géniale qui pourrait lancer ou relancer le marché de la liseuse très prochainement. E Ink Corporation, l’entreprise derrière la technologie de « papier numérique » utilisée par la plupart des liseuses vendues sur le marché vient de surprendre tout le monde. Le labo de recherche et développement de l’entreprise a dévoilé un prototype de liseuse pliante qui démontre l’intérêt d’un tel appareil. Au niveau du design, il y a une pertinence évidente à proposer ce type de liseuse nouvelle génération : après tout, cela ressemble beaucoup… à un livre. On adore !

 

Publié dans Innovation high Tech, iot

Partager cet article
Repost0

Grande distribution : Auchan introduit des robots dans les magasins portugais

Publié le par new pub marketing

Auchan introduit des robots dans les magasins portugais. En effet, l'enseigne Auchan Retail et Trax, acteur singapourien de solutions de reconnaissance d'image et d'analyses pour la grande distribution, s'associent afin de déployer des solutions de surveillance autonome, comprenant des robots mobiles, au sein des 34 supermarchés et hypermarchés d'Auchan Retail au Portugal. Le projet a ainsi démarré dans l'hypermarché Auchan Alfragide situé à Lisbonne. Parmi les solutions implémentées, les robots autonomes de Trax (développés en partenariat avec la société de robotique allemande MetraLabs) seront déployés dans l'ensemble des magasins Auchan, à travers tout le pays. 

Un monde nouveau est-il en marche ? Les robots se déplaceront dans les magasins jusqu'à trois fois par jour afin de capturer en photos tous les rayonnages et allées. Ces photos seront ensuite numérisées, en utilisant le langage et la technologie IoT développés par Trax, puis converties en rapports de données afin d'en exploiter toutes les informations. Tous les rapports peuvent être ensuite diffusés aux équipes via une application mobile, afin de leur permettre d'analyser, de hiérarchiser et de résoudre plus rapidement et plus efficacement tous les problèmes liés au stockage ; tels que les ruptures de stock ou la non-conformité des prix.

Partager cet article
Repost0

Innovation high-tech : un t-shirt connecté pour les sportifs par Xiaomi

Publié le par new pub marketing

Xiaomi sort un T-shirt connecté pour les sportifs ! Voici la nouvelle innovation high-tech qu'il ne faut pas louper pour la rentrée prochaine. La marque Xiaomi continue son expansion dans le domaine du sport connecté avec un T-shirt produisant un électrocardiogramme (ECG) pour surveiller l’activité cardiaque durant un effort physique. Le fabricant chinois a choisi de lancer son produit sous les couleurs de sa marque Mijia. Un capteur ECG dissimulé dans un bandeau au niveau de la poitrine fait de ce nouveau produit un vêtement exceptionnel ! En effet, si la quasi-totalité du vêtement est faite dans un tissu « respirant », le bandeau est quant à lui en fibre COTECH capable de capturer les microcourants issus du corps. Grâce aux propriétés de cette fibre, le T-shirt peut fournir des relevés d’une précision supérieure à de nombreuses smartwatches du marché qui utilisent des capteurs optiques.

 

 

Publié dans Innovation high Tech, iot

Partager cet article
Repost0

IA : Facebook avance à grands pas sur la séparation des pistes audio

Publié le par new pub marketing

IA : Facebook avance à grands pas sur la séparation des pistes audio

Facebook présente un modèle d’IA capable de séparer jusqu’à 5 voix provenant d’une même piste audio ! Un innovation high-tech qui ne pas pas inaperçu ! Avec une telle technologie, les échanges entre un humain et un assistant intelligent comme Siri ou Alexa pourrait être beaucoup plus fluide. Ce modèle d’intelligence artificielle pourrait aussi améliorer la qualité audio pour les personnes porteuses d’une aide auditive. Au-delà de séparer les voix, le modèle dévoilé par Facebook sait isoler le bruit de fond. Cette méthode de séparation des pistes semble bel et bien révolutionnaire. Les chercheurs ont utilisé les ensembles de données WSJ0-2mix et WSJ0-3mix, pour obtenir une amélioration du SI-SNR ( le rapport signal/bruit, une mesure commune de la qualité de séparation) de plus de 1,5 décibels par rapport meilleur modèles du marché. Pour le moment la technologie présentée par les chercheurs de Facebook fonctionne en studio. La prochaine étape est de tester sa performance dans des conditions réelles

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>